Gauvain Sers Guest Eskelina

Informations


Il n'y avait plus rien. Le genre avait disparu. Cette chanson française si particulière que
l'on aimait tant, à la fois tendre et engagée, semblait s'être éteinte. L'héritier de Georges
Brassens, Jean Ferrat et Renaud, pourtant lui toujours vivant, était introuvable. Quand
soudain (roulement de tambours ou “tatatinnn” comme dirait ce même Renaud) déboule
Gauvain Sers.
En écoutant “Pourvu”, qui ouvre son premier album, on peut successivement esquisser un
sourire, serrer les poings, sentir ses yeux humides et surtout avoir envie de chanter à tuetête
une mélodie qui s'inscrit déjà très haut dans le répertoire de nos grandes chansons
populaires

Be the first to post a comment
You must be logged in to be abble to post comments!
Create my account Sign in